Varices

Les varices sont des veines des jambes qui sont hypertrophiées, clairement visibles sous la peau et qui sont tortueuses ou saillantes. Les varices sont généralement indolores. Parfois, elles peuvent faire mal, démanger ou brûler. Si vous ressentez l’un de ces symptômes, nous vous recommandons de consulter votre médecin. Il est important de diagnostiquer les varices le plus tôt possible afin de prévenir la progression de la maladie et d’éviter des complications plus graves. Dans le cas des varices, la compression peut aider.

Two women sitting in a cafe chatting

Si les veines de vos jambes sont dilatées, tortueuses et clairement visibles sous la peau, on parle alors de varices. Il est conseillé de consulter un médecin, surtout si elles sont associées à des douleurs, des démangeaisons ou encore des brûlures.  

Il est important de diagnostiquer les varices le plus tôt possible afin de prévenir la progression de la maladie veineuse et ainsi éviter des complications plus graves.

Qu’est-ce que les varices ?

Les varices (termes médicaux : varices, ou varicosités) sont des veines dilatées et tortueuses (3 mm de diamètre ou plus large) qui se présentent comme des gonflements. Les varices sont visibles à la surface de la peau sous la forme de bosses en forme de nœuds.

Varicose veins are damaged veins in which the venous valves do not close properly.

Presque 30 % de la population mondiale souffre de varices. Le risque d’en développer est plus élevé chez les femmes et augmente avec l’âge, l’obésité, le manque d’exercice, la grossesse ou une prédisposition génétique.

Les varices peuvent se former dans n’importe quelle veine superficielle,les veines des membres inférieurs (pied, mollet, cuisse ou jambe entière) sont les plus souvent touchées. Les varices peuvent être douloureuses ou au contraire complètement indolores.

Lorsque les symptômes sont présents, ils peuvent impliquer un gonflement de la cheville et des jambes, une lourdeur, des douleurs, des fourmillements, de la fatigue, des crampes ou encore des démangeaisons.

Après une position assise ou debout prolongée, ces symptômes peuvent s’aggraver en raison d’une augmentation du niveau sanguin et de la pression dans les veines. Les températures élevées peuvent aggraver ces symptômes – les varices peuvent gêner davantage en été.

Pourquoi un diagnostic précoce des varices est-il important ?

Un diagnostic précoce des varices est essentiel pour prévenir une aggravation de la maladie veineuse. Si les varices ne sont pas traitées, l’inconfort, la douleur, le gonflement des jambes (œdème) et les troubles trophiques qui en résultent peuvent avoir une incidence négative sur votre qualité de vie.

De plus, les varices augmentent le risque d’autres complications graves comme la thrombophlébite (processus inflammatoire entraînant la formation d’un caillot sanguin), la thrombose veineuse profonde (TVP), les saignements variqueux, les ulcérations et plus.

Quelles sont les causes des varices ?

Dans les varices, les parois internes des veines sont modifiées ou endommagées, ce qui entraîne leur dilatation. Les valvules veineuses ne se ferment plus correctement pour empêcher le reflux du sang vers les pieds et, par conséquent, le sang s’accumule dans les veines.

Cette accumulation de sang provoque l’étirement ou la déformation des veines, conduisant à l’apparition typique de tuméfactions tortueuses et/ou de renflements en forme de nœuds à la surface de la peau.

Les varices ne sont pas uniquement un signe de vieillissement

Des individus jeunes présentant une prédisposition génétique peuvent en présenter. Les facteurs de risque, tels qu’une activité professionnelle impliquant une position debout ou assise prolongée ou une surcharge pondérale, peuvent entraîner le développement de varices. Des varices apparaissent souvent pendant la grossesse en raison des modifications hormonales et de la pression artérielle élevée liée à la grossesse.

Que puis-je faire contre les varices ?

Si vous avez observé des varices sur vos jambes, et plus particulièrement si elles sont douloureuses, vous devez consulter un médecin pour rechercher les causes sous-jacentes. Au moyen d’une échographie, le médecin visualise le flux sanguin et vérifie si le système veineux superficiel ou le système veineux profond de vos jambes est affecté.

Traitement non invasif : compression médicale

Pour soulager les varices, la compression médicale à l’aide de vêtements de compression constitue le traitement de base.

Si vous souffrez de varices, votre médecin peut vous prescrire des vêtements de compression comme des bas de compression médicaux. Le matériau élastique du bas de compression médicaux exerce une pression contrôlée sur la jambe, la pression la plus forte se situant au niveau de la cheville et la pression décroissante remontant vers le haut de la jambe, comprimant avec délicatesse les parois des veineuses. La circulation sanguine vers le cœur s’en trouve facilitée, ce qui réduit la pression veineuse et améliore la circulation sanguine en général.

Couple_Walking_Sigvaris.jpg

Autres options de traitement des varices

Sclérothérapie (agent sclérosant sous forme de liquide, mousse ou colle)
right_arrow

Injection d’un agent sclérosant sous forme de liquide, de mousse ou de colle (p. ex. cyanoacrylate) sous guidage ultrasonore, provoquant le rétrécissement et la fermeture des veines.

Phlébectomie et stripping veineux
right_arrow

Ablation chirurgicale des varices. Les veines superficielles sont extraites en pratiquant de petites incisions dans la peau (phlébectomie par micro-incision), les veines profondes par stripping veineux.

Ablation endothermique par laser ou par radiofréquence
right_arrow

Fermeture des varices par énergie thermique (laser ou radiofréquence).

Que se passe-t-il si les varices ne sont pas traitées ?

Si les varices ne sont pas traitées, ce trouble veineux peut évoluer vers des affections plus graves, comme l’insuffisance veineuse chronique, pouvant entraîner les événements suivants :

  • Œdème
    Gonflement des tissus dû à une accumulation accrue de liquide sous la peau et les tissus. L’œdème veineux apparaît généralement dans la zone de la cheville, mais peut s’étendre à la jambe et au pied.
  • Eczéma
    Une réaction inflammatoire de la peau induite par une stagnation du sang. Généralement située près des varices, mais pouvant être située partout sur la jambe. Si l’eczéma n’est pas traité, il peut progresser en cloques, suintements ou desquamation de la peau de la jambe.
  • Pigmentation
    Assombrissement brunâtre de la peau dû à la fuite de cellules sanguines de la veine dans les tissus environnants. Elle apparaît généralement dans la zone de la cheville, mais peut s’étendre à la jambe et au pied.
  • Lipodermatosclérose (LDS)
    Inflammation chronique localisée de la peau et des tissus de la jambe.
  • Atrophie blanche
    Zone cutanée souvent circulaire, blanchâtre et atrophique entourée de capillaires dilatés. L’eczéma, la pigmentation, la LDS et l’atrophie blanche sont tous des signes de maladies veineuses chroniques sévères (MVC).
  • Ulcères de jambe (plaies ouvertes sur les jambes)
    Une maladie de la peau, le plus souvent dans la région de la cheville, qui ne cicatrise pas spontanément. Un ulcère de jambe veineux est l’une des conséquences les plus graves de la progression de l’insuffisance veineuse chronique.

Les troubles veineux chroniques persistants et les varices peuvent également entraîner des effets secondaires graves comme une inflammation des veines (phlébite), ou la formation d’un caillot sanguin dans une veine (thrombose), qui peut finalement conduire à une embolie pulmonaire.

Résumé

Les varices (termes médicaux : varices, varicose ou varicosité) sont des veines dilatées et tortueuses (3 mm de diamètre ou plus large) qui se présentent comme des gonflements complexes.

Connaissances médicales de base : maladies veineuses

  • Le terme « maladie veineuse chronique » (MVC) désigne une maladie persistante caractérisée par une altération du retour veineux.
  • Si les valvules veineuses ne se ferment pas correctement, il se produit un reflux : le sang s’écoule vers le bas et stagne dans la veine, entraînant ainsi une hypertension veineuse. Cette maladie est connue sous le nom d’insuffisance veineuse chronique (IVC) et peut entraîner un œdème, des troubles trophiques cutanés et, dans certains cas, des ulcérations.
  • Si elle n’est pas traitée, une insuffisance veineuse chronique peut entraîner la formation de troubles graves, notamment des phlébites et des embolies pulmonaires. La classification CEAP est utilisée pour distinguer les diverses manifestations de MVC.
  • Les manifestations aiguës de maladies veineuses surviennent habituellement sans conditions préexistantes, mais peuvent aussi être déclenchées par des maladies veineuses chroniques. Dans tous les cas, un traitement médical est requis immédiatement. Les maladies veineuses aiguës comprennent la thrombophlébite superficielle, la thrombose veineuse profonde (TVP), l’embolie pulmonaire, le syndrome post-thrombotique (SPT) et les saignements variqueux.

Lecture complémentaire