Des jambes en pleine forme pendant les voyages en avion : comment éviter le « syndrome de la classe économique »

Toute personne qui voyage sur de longues distances en position assise risque de souffrir de complications aux jambes. Le port de chaussettes ou de bas de compression peut aider à éviter ces problèmes et vous apportera beaucoup plus de confort tout au long du voyage.

Man with suitcase sitting on a bench

Bonne route!

Thrombose du voyageur

Vérification des symptômes

Voyager les jambes légères

Lors des trajets en avion, en train ou en voiture, certains passagers ressentent dans les jambes des effets désagréables liés à l’immobilité.

Cette mobilité restreinte des jambes peut entraîner une sensation de jambes lourdes et fatiguées et/ou un gonflement des pieds, des chevilles et des jambes. Dans le pire des cas, elle peut conduire à une « thrombose du voyageur », une maladie grave entraînant la formation d'un caillot sanguin dans une veine profonde de la jambe.

En savoir plus sur la détresse potentielle pendant le voyage et sur les avantages de la compression pour vous permettre de voyager confortablement et en toute sécurité lors de votre prochain déplacement.

Qu’est-ce que la « thrombose du voyageur » ou le « syndrome de la classe économique » ?

Lorsqu’on reste en position assise de façon prolongée, le risque de thrombose augmente. Cette pathologie grave est également appelée « thrombose du voyageur » ou « syndrome de la classe économique » et fait référence à la formation de caillots sanguins dans les veines profondes des jambes du fait d'une position assise prolongée avec les jambes fléchies et d'une mobilité réduite des jambes lors d’un voyage en avion, en bus, en train ou en voiture.

Dans des conditions normales, les muscles des jambes fonctionnent comme un système de pompe qui favorise le retour veineux des pieds vers le cœur. Si le mouvement des jambes est limité, l’activité des pompes musculaires des jambes est restreinte et le sang commence à stagner dans les veines des jambes. Le risque de développement d’un événement thrombotique est augmenté. Ce risque est encore accru en raison d’une position assise prolongée qui entraîne une compression des veines des jambes.


Une TVP peut toucher n’importe qui au cours d’un voyage, mais certains facteurs de risque comme l’âge avancé, l’insuffisance cardiaque, l’obésité, la grossesse, la prise de produits hormonaux pour la contraception ou la ménopause, une intervention chirurgicale récente et de grandes varices en augmentent encore le risque.

Ce qui est grave avec la thrombose du voyageur : les symptômes ne se manifestent que quelques jours, voire quelques semaines après le voyage.

La thrombose du voyageur est une affection grave qui nécessite des soins médicaux immédiats. Dans les cas les plus graves, les caillots sanguins se détachent et migrent vers les poumons, entraînant une embolie pulmonaire (EP), un événement potentiellement mortel.

La compression peut aider à prévenir les sensations de jambes fatiguées, lourdes et gonflées, et la thrombose du voyageur.

Le risque de thrombose veineuse profonde (TVP) est quatre fois plus élevé lorsque le voyage dure quatre heures ou plus et exige que vous restiez assis.

Vérification des symptômes : s’agit-il d’une thrombose du voyageur ?

Les symptômes suivants sont des signes avant-coureurs de la thrombose du voyageur. Cependant, les symptômes varient et ne se produisent pas toujours tous en même temps.

  • Jambes et mollets douloureux et gonflés
  • Rougeur et décoloration de la peau
  • Température localement élevée

Un thrombus dans une veine superficielle se produit habituellement avec une inflammation. Les symptômes peuvent également apparaître quelque temps après la fin du voyage. Si vous croyez avoir une thrombose, veuillez consulter immédiatement un médecin.

Demandez à votre médecin des conseils sur la prévention de la TVP et d'autres problèmes veineux pendant le voyage.

Quels sont les avantages du port de bas de compression en voyage ?

Un moyen simple et confortable de soulager les symptômes de jambes lourdes, douloureuses et gonflées pendant et après un voyage consiste à porter des bas de compression progressive.

En outre, le port de bas de compression est recommandé pendant les déplacements sur de longues distances, car il améliore la circulation sanguine et le retour veineux et il permet de réduire le risque de maladies plus graves comme une phlébite, une TVP ou une embolie pulmonaire.

Il a été prouvé que les bas de compression évitent de façon fiable les maux de jambes liés au voyage

Lorsque vous aurez découvert les avantages et le confort des bas de compression en voyage, vous voudrez sans doute continuer à les porter au quotidien.

6 conseils pour garder vos jambes en pleine forme pendant de longs voyages

  • Portez des vêtements amples et confortables.
  • Bougez vos pieds et vos chevilles toutes les 30 minutes (10 flexions et 10 cercles).
  • Buvez beaucoup de liquides pour éviter la déshydratation ; évitez l’alcool.
  • Marchez pendant quelques minutes toutes les deux heures, que ce soit en avion, en train ou dans une station-service.
  • Ne croisez pas les jambes car cela réduit le débit sanguin.
  • Portez des chaussettes ou des bas de compression afin d’éviter les symptômes et les gonflements.

Lecture complémentaire