Varicosités

Les varicosités sont des dilatations de toutes petites veines superficielles. Elles prennent l'aspect de filaments rouges ou bleus et se trouvent le plus souvent sur les cuisses. Les varicosités sont les premiers symptômes d’une affection veineuse. Le port de vêtements de compression peut aider à soulager les symptômes et à prévenir la formation d’autres varicosités.

High-heeled woman in dark compression stockings on glowing floor

Avez-vous remarqué de petites veines de couleur foncée, qui ressemblent à des branches d’arbre ou à une toile d’araignée, sur la peau de vos jambes ? Sur les cuisses, ces veines dites varicosités représentent le plus souvent un problème purement esthétique et dans la plupart des cas elles peuvent être enlevées au moyen de procédures endovasculaires.

Les varicosités se forment lorsque les valvules des veines superficielles ne fonctionnent pas correctement, ce qui fait que le sang coule en sens inverse et stagne dans les veines. Tout comme les maux de jambes (jambes lourdes et douleurs des jambes), les varicosités sont des symptômes précoces d’une affection veineuse susceptible d’évoluer vers une insuffisance veineuse grave.

Qu’est-ce que les varicosités ?

Les varicosités (également appelées télangiectasies) sont de petites veines superficielles, visibles et incontinentes situées sous la peau, d’un calibre inférieur à 1 mm. Elles ne doivent pas être confondues avec les veines normales visibles chez les personnes dont la peau est fine et transparente.

Les varicosités apparaissent sur différentes parties de la jambe et parfois sur les bras et le visage. Les petites varicosités sont d’un rouge plutôt vif. Les veines dilatées plus grosses (1 mm à moins de 3 mm de diamètre) sont appelées veines réticulaires et sont bleuâtres.

Lorsqu'elles se trouvent sur les cuisses, les varicosités représentent le plus souvent un problème purement esthétique et dans la plupart des cas elles peuvent être enlevées au moyen de procédures endovasculaires.

Lorsque les varicosités sont présentes autour de la cheville, on les appelle couronne phlébectasique. Cette apparition est le premier signe cutané du développement d’une insuffisance veineuse grave. Veuillez consulter votre médecin ou un phlébologue. Ce dernier pourra réaliser le diagnostic et choisir le traitement qui vous convient le mieux.

Quelles sont les causes de varicosités ?

Les varicosités sont des veines hypertrophiées dans lesquelles les valvules veineuses ne se ferment plus correctement. Le sang de ces veines reflue vers les pieds plutôt que de circuler vers le cœur et s’accumule dans les veines. Il en résulte une pression accrue dans les vaisseaux affectés qui, avec le temps, peut fragiliser les parois veineuses et les dilater davantage.

Les varicosités ne sont pas uniquement un signe de vieillissement. Des personnes jeunes présentant une prédisposition génétique peuvent en avoir.

Pendant la grossesse, ou en présence de facteurs de risque supplémentaires comme un excès de poids ou une activité professionnelle impliquant une position debout et/ou assise prolongée, la probabilité de développer des varicosités augmente.

Que puis-je faire contre les varicosités ?

Si vous souffrez de varicosités, votre médecin peut vous prescrire des bas de compression médicaux qui exerceront une pression contrôlée sur vos jambes. En exerçant la compression la plus forte au niveau de la cheville et en diminuant en remontant la jambe, le bas de compression comprime délicatement les parois veineuses, favorisant le retour de la circulation sanguine vers le cœur, réduisant la pression veineuse et améliorant la circulation sanguine en général.

Les bas de compression médicaux peuvent aider à prévenir la formation de varicosités supplémentaires. Ils peuvent également réduire les symptômes associés, comme le gonflement des jambes. Le port de bas de compression permet en outre de réduire la progression d’une affection veineuse sous-jacente et le risque de formation d’un caillot.

Existe-t-il d’autres options de traitement des varicosités ? 

Lorsque des varicosités sont extraites pour des raisons esthétiques, le médecin esthétique procède à une intervention endovasculaire pour fermer les veines visibles. La procédure de choix est la sclérothérapie, une procédure guidée par ultrasons qui consiste à canuler la veine et à injecter un agent moussant ou sclérosant qui entraîne l’occlusion de la veine. Dans le meilleur des cas, la veine collabée est réabsorbée dans les tissus locaux et s’estompe avec le temps.

Le port de bas de compression est recommandé après le traitement pour un résultat optimal.

Résumé

Toute sensation d’inconfort dans les jambes ou tout signe cutané visible de veines dilatées (appelées varicosités) peut être un signe précoce d’affection veineuse.

Maladie veineuse : que retenir ?

  • Le terme « maladie veineuse chronique » (MVC) désigne une maladie persistante caractérisée par une altération du retour veineux.
  • Si les valvules veineuses ne se ferment pas correctement, il se produit un reflux : le sang s’écoule vers le bas et stagne dans la veine, entraînant ainsi une hypertension veineuse. Cette maladie est connue sous le nom d’insuffisance veineuse chronique (IVC) et peut entraîner un œdème, des troubles trophiques cutanés et, dans certains cas, des ulcérations.
  • Si elle n’est pas traitée, une insuffisance veineuse chronique peut entraîner la formation de troubles graves, notamment des phlébites et des embolies pulmonaires. La classification CEAP est utilisée pour distinguer les diverses manifestations de MVC.
  • Les manifestations aiguës de maladies veineuses surviennent habituellement sans conditions préexistantes, mais peuvent aussi être déclenchées par des maladies veineuses chroniques. Dans tous les cas, un traitement médical est requis immédiatement. Les maladies veineuses aiguës comprennent la thrombophlébite superficielle, la thrombose veineuse profonde (TVP), l’embolie pulmonaire, le syndrome post-thrombotique (SPT) et les saignements variqueux.

 

Lecture complémentaire