Vivre avec un lymphœdème

Cette pathologie chronique est due à un dysfonctionnement du système lymphatique. A l'origine d'œdèmes importants, elle touche le plus souvent les femmes. Cette maladie concerne davantage les patientes ayant été traitées pour un cancer (lymphœdème secondaire). Encore méconnue en France, cette pathologie impacte le quotidien et la qualité de vie des patients Découvrez leurs témoignages, des informations et des données clés sur cette pathologie.

Eléonore, atteinte d'un lymphœdème post cancer gynécologique

Eléonore est une patiente engagée. Elle nous livre son témoignage sur sa vie, son combat et son quotidien avec ce "quatrième membre de la famille" .

Julie, atteinte d'un lymphoedème post cancer du sein

Julie nous livre avec authenticité son témoignage sur son quotidien avec cette maladie. Un quotidien où il est primordial de prendre soin de soi pour continuer à vivre sa vie de femme pleinement.

6 informations clés sur le lymphœdème

right_arrow

Qu’est-ce qu’un lymphœdème et quels en sont les symptômes ?

Le lymphoedème est une maladie chronique et progressive dûe à un dysfonctionnement du système lymphatique. Elle se caractérise par une accumulation anormale de la lymphe dans les tissus entraînant une augmentation d’une partie du corps. Il se manifeste le plus souvent sur un bras ou une jambe. 

Quelles sont les causes d’un lymphœdème ?

Le lymphœdème est classé en deux sous-types : le lymphœdème primaire et le lymphœdème secondaire.

  • Héréditaire : le lymphœdème primaire semble être le résultat d’une anomalie congénitale du système lymphatique.
  • Acquis : le lymphœdème secondaire est dû à une atteinte du système lymphatique (vaisseaux et/ou ganglions lymphatiques) ou à une déficience fonctionnelle. 

Facteurs pouvant causer ou entraîner une progression ou une aggravation d’un lymphœdème existant :

  • Chirurgie (ablation des ganglions lymphatiques. Ex. : traitement d'un cancer)
  • Traumatisme susceptible d’endommager le système lymphatique
  • Rayons et chimiothérapie pour le traitement d’un cancer
  • Infections graves de la peau ou des canaux lymphatiques (lymphangiose, cellulite, érysipèle, infection causée par le parasite microscopique « filarial larvae »)
  • Obésité
  • Insuffisance veineuse chronique

Comment traiter un lymphœdème ?

Le lymphœdème peut être traité de différentes façons. Le traitement « de référence » et le traitement clé est la thérapie combinée de décongestion (TCD).

La thérapie combinée de décongestion (TCD) se révèle efficace pour réduire le volume du lymphoedème, conserver ou rétablir la fonction et l’esthétique du membre atteint et prévenir les complications. Elle repose sur deux piliers fondamentaux : le drainage lymphatique manuel (DLM) et la compression médicale. Ces deux piliers sont complétés par des soins cutanés, des changements de régime alimentaire et de l'exercice physique.

 

La compression est essentielle

Il existe plusieurs produits pour le traitement du lymphœdème par compression médicale.

 

L’exercice physique contribue à diminuer le lymphœdème

Il est utile d’effectuer quotidiennement des mouvements de base des extrémités (exercices de pompage musculaire), en particulier en combinaison avec une compression externe des membres (marche, yoga, bicyclette, escaliers).

Conseils de santé destinés aux personnes souffrant de lymphœdème