Grossesse : la santé de vos jambes est capitale !

La grossesse est un moment spécial pour vous. Elle transforme votre corps de plusieurs façons pour assurer la croissance de votre bébé, mais exerce également une pression sur vos jambes. Par conséquent, il est important de veiller à la santé et au bien-être de vos jambes pendant la grossesse. Cela peut être réalisé par le port de bas de compression médicale bénéfique pour votre santé et celle de vos jambes pendant la grossesse.

Heavily pregnant woman lying on her side on a bed

Jambes affectées

Risque de thrombose

Compression soulage

Grossesse – un moment exceptionnel pour vous

La grossesse va chambouler complètement votre vie. Votre corps commence peut-être déjà à changer. Les fluctuations hormonales entraînent des bouffées de chaleur, des nausées, des changements d’humeur et d’appétit… 

... mais saviez-vous que ces fluctuations hormonales touchent également vos jambes ?

Sous l’influence hormonale de la grossesse, votre sang est plus épais et vos veines se dilatent. Ces changements affectent négativement le retour veineux dans vos jambes. Le risque qu’un caillot sanguin se forme dans vos veines et le risque de développer des varices augmentent.   

Chaque trimestre, votre corps subira des changements importants pour s’adapter à la croissance de votre bébé. Le volume sanguin augmente et l’utérus en croissance exerce une pression directe sur vos veines. Cela peut appuyer sur certaines de vos veines, et les bloquer partiellement, ainsi qu'affecter directement votre système veineux.

Jambes lourdes, douleurs dans les jambes, gonflements et varices : pourquoi ces symptômes se manifestent-ils davantage pendant la grossesse ?

Au cours de votre grossesse, vous pourriez souffrir de symptômes de jambes lourdes, fatiguées et douloureuses et de pieds gonflés. Vous pourriez également développer des varices, qui apparaissent souvent vers le quatrième mois de grossesse.

L’apparition de symptômes des jambes veineuses, comme les varices, est due à l’augmentation du volume sanguin nécessaire pour la croissance de votre bébé. L’utérus en croissance peut appuyer sur certaines de vos veines, et les bloquer partiellement. Les hormones de grossesse dilatent vos veines, ce qui complique le retour veineux de vos jambes vers votre cœur.

De plus, le risque de développer des affections veineuses pendant la grossesse peut être exacerbé par une position assise ou debout prolongée, le tabagisme, une prédisposition héréditaire, des maladies veineuses préexistantes ou des grossesses multiples.

En portant des bas de compression, vous contribuez efficacement à la santé de vos jambes. Le port de bas de compression favorise la circulation sanguine et soulage l’inconfort des jambes. Vos jambes seront plus légères, plus énergiques et moins gonflées.

Le port de bas de compression contribue également à prévenir le développement de varices. Les varices sont inesthétiques et peuvent également être associées à des symptômes comme la douleur, des démangeaisons, des brûlures ou des crampes.

L’insuffisance veineuse associée à la grossesse ne disparaît pas immédiatement après l’accouchement. Malheureusement, il peut s’écouler plusieurs semaines avant que les symptômes et les troubles veineux ne disparaissent.

Le port de chaussettes ou de bas de compression vous permettra de combattre ces symptômes. Heureusement, dans la plupart des cas, les symptômes touchant les jambes disparaissent complètement trois mois après l’accouchement.

5 conseils pour garder vos jambes en pleine forme pendant la grossesse
right_arrow

  • N’oubliez pas que des jambes en mouvement sont des jambes plus saines. Évitez de rester debout ou assis pendant de longues périodes.
  • Maintenez une activité. Il est important de pratiquer une activité physique modérée régulièrement (exemples : marcher, nager, faire de la randonnée) pour conserver des jambes en forme et un mode de vie globalement sain.
  • Portez de la compression médicale pour favoriser la circulation sanguine. Découvrez nos produits de maternité.
  • La nuit ou quand vous vous reposez pendant la journée, allongez-vous confortablement, les jambes légèrement surélevées.
  • Évitez toute exposition prolongée à la chaleur (bains de soleil, bains chauds ou sauna). Une chaleur excessive fait dilater les veines et peut induire un gonflement.

Pourquoi y a-t-il un risque accru de thrombose pendant la grossesse ?

Une grossesse multiplie le risque de thrombose par quatre à cinq. Plusieurs raisons y contribuent :

  • La composition du sang : pour prévenir les pertes de sang incontrôlées à la naissance ou en cas de fausse couche, la composition du sang est modifiée pour aider à protéger la mère pendant l'accouchement d'un saignement excessif. Cet état d'hypercoagulabilité, un état dans lequel le sang peut coaguler plus facilement, peut également augmenter le risque de formation d'un caillot dans vos veines, et donc d'une thrombose veineuse profonde (TVP). C’est une situation grave qui nécessite une intervention immédiate. Si le caillot sanguin se détache et migre jusqu’aux poumons, cela peut entraîner une embolie pulmonaire, voire la mort.
  • La réduction de la vitesse du flux sanguin des membres inférieurs est due à l'augmentation du volume sanguin et à la réduction de la constriction des veines induite par les hormones de grossesse.
  • L’augmentation de la pression veineuse dans les jambes : l’enfant qui grandit exerce une pression sur les vaisseaux pelviens, limitant la circulation sanguine vers le cœur.

Ces modifications liées à la grossesse augmentent le risque de thrombose pendant toute la durée de la grossesse, le risque de thrombose le plus élevé étant immédiatement après l’accouchement et au cours des six semaines qui suivent.

Le port de bas de compression pendant la grossesse et après l’accouchement peut vous aider à prévenir le développement d’une insuffisance veineuse et d’une thrombose veineuse profonde.

La compression médicale est reconnue pour son efficacité et répond aussi aux aspirations des femmes enceintes. Certaines sont réticentes à la prise de médicaments au cours de leur grossesse et elles sont de plus en plus nombreuses à rechercher des solutions simples pour leur bien-être.

Dr Nicolas Castaing, gynécologue-obstétricien, CH4V St Cloud 

Bien-être des jambes : port de bas de compression pendant la grossesse

Votre médecin vous a peut-être recommandé des bas de compression afin de réduire la lourdeur et la tension dans vos jambes et pour aider à contrôler le gonflement des pieds. Le port de bas de compression favorise la circulation sanguine et soulage l’inconfort des jambes.

Les bas de compression soulagent l’inconfort et le gonflement des veines et contribuent à réduire le risque d’inflammation veineuse, de thrombose et de varices. Il est donc conseillé de porter des bas de compression dès le début de la grossesse.

En bonne santé et heureuse pendant et après la grossesse

Découvrez les bienfaits et le confort des bas de compression portés pendant et après la grossesse.

La compression médicale a pour but de réduire les symptômes d’insuffisance veineuse comme la lourdeur et la tension dans les jambes et le gonflement des pieds. Le port de bas de compression favorise la circulation sanguine et soulage l’inconfort des jambes. Elle contribue également à réduire le risque d’inflammation veineuse, de thrombose et de varices.

Il est conseillé de porter des bas de compression du début de la grossesse jusqu’à la fin de la période à haut risque, soit jusqu’à six semaines après avoir donné naissance à votre bébé.

La compression médicale permet également de garder vos jambes en forme après la grossesse. Les bas de compression revigorent vos jambes et leur donnent une sensation de légèreté et de liberté tout au long de la journée. 

Des jambes vigoureuses et en forme vous permettent de profiter pleinement du temps passé avec votre bébé.

Références médicales
right_arrow

(1) SFAR. Prévention de la maladie thromboembolique veineuse préparatoire et obstétricale. Recommandations pour la pratique clinique (RPC). 2005.

(2) Lohr JM et al. Venous disease in women: epidemiology, manifestations, and treatment. J Vasc Surg. 2013;57 (4 Suppl):37S-45S.

(3) HAS. Dispositifs de compression médicale à usage individuel : utilisation en pathologies vasculaires. Révision de la liste des produits et prestations remboursables, Septembre 2010. Journal des maladies vasculaires. 2011.36(3), 174-184.

(4) Angiologie volume 63, reproduction humaine et hormones, volume XXIV numéro spécial 01/2011.

(5) Gherman RB, Goodwin TM, Leung B, Byrne JD, Hethumumi R, Montoro M. Incidence, clinical characteristics, and timing of objectively diagnosed venous thromboembolism during pregnancy. Obstet Gynecol. 1999;94:730-4.

(6) Olié V et al. Maladie veineuse thromboembolique pendant la grossesse et le post-partum, France, 2009-2014. 

Lecture complémentaire