Pourquoi mes jambes me gênent-elles ?

Des sensations inconfortables dans les jambes, comme une douleur, une lourdeur et/ou une fatigue, ainsi qu’un gonflement des pieds et des chevilles, peuvent être les premiers signes d’une maladie veineuse. Adoptez le réflexe compression !

Woman in skirt sitting at a desk

Jambes lourdes, de quoi s’agit-il ?

Causes & facteurs risques

Facteurs de risques

Que puis-je faire ?

Résumé

Jambes lourdes ? chevilles gonflées ? douleurs ? Ce sont les premiers signes de l’insuffisance veineuse. Ces symptômes se manifestent surtout lorsque vous êtes assis ou debout pendant de longues heures. Souvent, ces symptômes s’aggravent pendant l’été,  avec l’arrivée des températures élevées.

Dès les premiers symptômes, occupez-vous de vos jambes, parlez-en à votre professionnel de santé. Le traitement de référence pour la santé de vos jambes : la compression médicale.

Jambes lourdes : quels sont les symptômes ?

Les jambes lourdes se caractérisent par une sensation d’inconfort et/ou une douleur dans les jambes. Vos jambes peuvent être douloureuses et/ou présenter des signes de fatigue. Ces symptômes se manifestent surtout lorsque vous êtes assis ou debout pendant de longues heures, par exemple au travail.

Cela s’applique à tous les types de professions dans lesquelles la mobilité est limitée, par exemple travail au bureau, chauffeur, etc., ou lorsque vous devez rester debout ou à piétiner plusieurs heures par jour, par exemple les coiffeurs, les chirurgiens, les infirmières…

Quelles sont les causes des jambes lourdes ?

L’inconfort causé par les jambes lourdes et/ou gonflées signifie que le retour veineux est compromis d'une façon ou d'une autre. Le système de pompe musculaire du mollet qui assure le transport du sang des jambes vers le cœur n’a peut-être pas été suffisamment activé alors que vous vous teniez debout ou restiez assis dans la même position pendant de longues périodes.

Des jambes lourdes sont les premiers signes de l’insuffisance veineuse des jambes. L’insuffisance veineuse est liée à un dysfonctionnement du système veineux et de ses clapets anti-retour (valvules), conduisant à un mauvais retour du sang vers le cœur. Les premiers symptômes de l’insuffisance veineuse sont :

  • douleurs
  • lourdeurs
  • fourmillements
  • démangeaisons dans les jambes

L’insuffisance veineuse est une maladie évolutive. Sans traitement, elle peut engendrer des complications, parfois graves :

  • varicosités
  • varices
  • œdèmes
  • ulcères

Jambes lourdes : facteurs de risques et situations aggravantes

Les longs voyages, la grossesse, la ménopause ou encore la station assise ou debout prolongée sont des situations aggravantes. De nombreux autres facteurs peuvent avoir une influence négative sur la santé des jambes, petit zoom pour les détecter facilement :

  • Le sexe : 57% des femmes se plaignent de troubles de la circulation contre 26% des hommes. (2)
  • L’âge : A partir de 35 ans le risque d’avoir des varicosités augmente. (2)
  • L’hérédité est un facteur de risque important. Si les deux parents souffrent de problème veineux, le risque s’élève à plus de 79%. (3)
  • L’obésité : le risque d’insuffisance veineuse est multiplié par 10 en cas d’obésité avérée. (4)

Jambes lourdes : Comment les soulager ?

Certains bons gestes sont à adopter pour éviter cette sensation de jambes lourdes comme :

  • Limitez les stations debout ou assise prolongées et les piétinements
  • Évitez les talons hauts
  • Évitez de croiser les jambes
  • Evitez les expositions à la chaleur (sauna, bain, exposition au soleil prolongée)

Traitement de référence pour les jambes lourdes :  la compression médicale

La compression médicale une solution simple, adaptée à chaque morphologie et non-médicamenteuse. Sous forme de chaussettes, de bas ou de collant, la compression médicale est un textile élastique, qui exerce une pression active le long de la jambe favorisant la circulation veineuse et le retour du sang vers le cœur.

Dès les premières utilisations, vous devriez ressentir un effet bénéfique immédiat : vos douleurs et vos sensations de jambes lourdes diminuent. La compression médicale vise également à prévenir des complications.

Les produits Sigvaris peuvent contribuer à améliorer votre circulation veineuse, à mener votre vie pleinement et à garder vos jambes en bonne santé. Votre professionnel de santé peut vous aider à déterminer quel produit de compression Sigvaris vous convient le mieux.

Note: Si vous souffrez souvent de douleurs aux jambes ou de jambes lourdes, fatiguées et inconfortables, et si les symptômes ne disparaissent pas en élevant les jambes le soir ou après une nuit de sommeil, la consultation d’un médecin est recommandée pour vous assurer que la lourdeur de vos jambes n'est pas en fait due à une maladie veineuse qui a évolué.

Le médecin pourra visualiser votre flux sanguin veineux et déterminer à l’aide d’ultrasons quelle partie du système veineux de vos jambes pourrait être en cause.

Les produits de compression Sigvaris peuvent vous aider pendant la journée à éviter les jambes lourdes et inconfortables, en particulier si vous voyagez sur de longues distances ou si votre travail requiert une position assise ou debout sur une période prolongée.

6 conseils simples pour avoir des jambes en forme
right_arrow

  • Bougez. Évitez de rester assis ou debout pendant de longues périodes. L’activité physique améliore la circulation sanguine et favorise le retour du sang vers le cœur. Alors : bougez, montez les escaliers ou marchez un peu au bureau et à la maison.
  • Rafraîchissez-vous. Après une longue journée fatigante, surtout en été, revitalisez vos jambes en prenant une douche ou un bain frais. Évitez toute exposition prolongée à la chaleur (bains de soleil, bains chauds ou sauna), car une chaleur excessive fait dilater les veines et peut induire un gonflement.
  • Surélevez vos jambes. Pour favoriser la circulation naturelle de votre organisme, surélevez vos jambes lorsque vous êtes à la maison, assis sur le canapé ou allongé dans votre lit. Au bureau, placez un repose-jambes sous votre bureau.
  • Contrôlez votre poids. Il est moins probable que vous présentiez des symptômes aux jambes, comme un gonflement, si vous contrôlez votre poids en mangeant sainement et en faisant régulièrement de l’exercice.
  • Arrêtez de fumer. Le tabac nuit à presque tous les organes de notre organisme et augmente le risque de formation de varices et de complications associées, comme les ulcères de jambe.
  • Portez des bas de compression. Portez des chaussettes ou des bas de contention, notamment dans les situations à risques comme lors d’un long voyage ou d’une immobilisation prolongée. Nous proposons une large gamme de produits de compression conçus pour s’adapter à votre style de vie. Ces produits contribuent à améliorer votre circulation sanguine, à augmenter votre énergie et à garder vos jambes en bonne santé. Votre professionnel de santé peut vous aider à déterminer quel produit de compression vous convient le mieux.

Références médicales
right_arrow
  1. Allaert F-A. La maladie veineuse, l’indication phare (a-b) de la compression élastique. 2015.
  2. Société Française de Phlébologie. Communiqué de Presse de la 3e semaine nationale d’information et de prévention des maladies veineuses - Avril 2008.
  3. Crébassa V. et al. Hérédité et maladie veineuse. Phlébologie 2014 n°67.
  4. Ramelet A.A et al.in : Phlébologie. Ed. Elsevier Masson. 5e Ed. 2006.

Résumé

Des sensations inconfortables dans les jambes, comme une douleur, une lourdeur et/ou une fatigue, ainsi qu’un gonflement des pieds et des chevilles, peuvent être les premiers signes d’une maladie veineuse.

Maladie veineuse : que retenir?

  • Le terme « maladie veineuse chronique » (MVC) désigne une maladie persistante caractérisée par une altération du retour veineux.
  • Si les valvules veineuses ne se ferment pas correctement, il se produit un reflux : le sang s’écoule vers le bas et stagne dans la veine, entraînant ainsi une hypertension veineuse. Cette maladie est connue sous le nom d’insuffisance veineuse chronique (IVC) et peut entraîner un œdème, des troubles trophiques cutanés et, dans certains cas, des ulcérations.
  • Si elle n’est pas traitée, une insuffisance veineuse chronique peut entraîner la formation de troubles graves, notamment des phlébites et des embolies pulmonaires. La classification CEAP est utilisée pour distinguer les diverses manifestations de MVC.
  • Les manifestations aiguës de maladies veineuses surviennent habituellement sans conditions préexistantes, mais peuvent aussi être déclenchées par des maladies veineuses chroniques. Dans tous les cas, un traitement médical est requis immédiatement. Les maladies veineuses aiguës comprennent la thrombophlébite superficielle, la thrombose veineuse profonde (TVP), l’embolie pulmonaire, le syndrome post-thrombotique (SPT) et les saignements variqueux.

Lecture complémentaire